Dispersion

Une envie, une pensée fugace
Puis soudain l’esprit s’y abime
Ne laissant bientôt plus de place
Pour ce qui d’habitude l’anime

Tous les ouvrages encore en cours
Sont relayés au second plan
Tant que notre lubie du jour
N’est pas satisfaite urgemment

C’est comme si tous nos efforts
Souffrant de notre dispersion
N’étaient plus qu’un simple poids mort
Devant cette nouvelle obsession

Il est parfois si éprouvant
De demeurer bien concentré
Quand ce qui importe vraiment
N’apparaît plus comme priorité

Vos sentiments, dès lors traîtres
Deviennent vos pires ennemis
Et il faut recentrer tout son être
Sans quoi on gâche son énergie

Share